RPT-La fusion LSE-D.Börse, dernier projet majeur du secteur

lundi 7 mars 2016 18h42
 

(Répétition titre)

* Les grands acteurs face à des problèmes de concurrence

* La fusion créerait une "bande des quatre" dominante

* Un défi stratégique pour les acteurs petits et moyens

par Huw Jones

LONDRES, 7 mars (Reuters) - Le projet de fusion entre le London Stock Exchange et Deutsche Börse, s'il est mené à son terme, pourrait bien être le dernier d'une longue liste de fusions entre entreprises de marché, la poursuite de la consolidation risquant désormais de se heurter à la nécessité de préserver la concurrence.

Les deux entreprises vont chercher à surmonter les obstacles réglementaires sur lesquels avait buté la tentative de rapprochement entre Deutsche Börse et NYSE Euronext, il y a quatre ans, une opération avortée en raison du quasi-monopole que l'entité fusionnée aurait eu, en Europe, sur les dérivés négociés sur un marché réglementé.

Une fusion LSE-Deutsche Börse créerait un quatrième acteur dominant dans le secteur aux côtés de ICE et du CME aux Etats-Unis ainsi que du Hong Kong Exchanges & Clearing en Asie .

"Les très grands acteurs sont déjà confrontés au risque de se retrouver devant des problèmes de concurrence où qu'ils aillent", a dit Patrick Young dont l'activité de conseil auprès d'entreprises de marché remonte à l'époque de la première tentative de fusion entre le LSE et la Deutsche Börse au début des années 2000.   Suite...