Les USA sanctionnent le chinois ZTE pour fraude avec l'Iran

lundi 7 mars 2016 15h27
 

WASHINGTON, 7 mars (Reuters) - Les Etats-Unis ont imposé des restrictions à l'exportation au groupe chinois d'équipements de télécommunications ZTE, accusé d'avoir développé un système permettant de réexporter des articles en Iran en violation des sanctions américaines, montre un avis du gouvernement publié lundi.

Le département américain du Commerce évoque, dans son avis public, des documents de ZTE qui, selon lui, montrent que le fabricant de téléphones mobiles avait l'intention d'avoir recours à des sociétés fictives dans le cadre de ce système.

Ces restrictions auront notamment pour effet de rendre plus difficile l'achat par ZTE de produits et de composants de fabrication américaine puisque les fournisseurs du groupe aux Etats-Unis devront solliciter une autorisation d'exportation avant toute expédition.

Le gouvernement américain enquête sur des soupçons de violation par ZTE de sanctions commerciales visant l'Iran depuis la publication en 2012 par Reuters d'informations montrant que le groupe chinois avait signé des contrats sur l'expédition au principal opérateur iranien, TCI, et à une filiale du consortium qui le contrôle, de millions de dollars de produits et logiciels de grands noms du secteur américain des hautes technologies. (Bureau de Washington; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)