EDF-"Plein soutien" de l'Etat français à Lévy et à Hinkley Point

lundi 7 mars 2016 13h30
 

PARIS, 7 mars (Reuters) - L'Etat français a réaffirmé lundi sa pleine confiance au PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, à la suite de la démission du directeur financier de l'entreprise, et renouvelé son soutien au projet de réacteurs nucléaires EPR d'Hinkley Point (Grande-Bretagne).

Thomas Piquemal a rendu publique dimanche sa démission en raison d'un différend sur le projet Hinkley Point.

"L'entreprise EDF est une entreprise absolument essentielle pour notre économie et l'Etat en tant qu'actionnaire largement majoritaire est pleinement en soutien de l'équipe de direction", a dit le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, lors d'une brève déclaration à la presse.

"J'ai noté comme vous ce matin la nouvelle du départ du directeur financier. Nous confirmons notre pleine confiance dans le président directeur général", a-t-il ajouté.

"Comme le président de la République a eu l'occasion de le dire le 3 mars dernier au sommet franco-britannique, nous renouvelons aussi notre plein soutien au projet Hinkley Point qui est un projet important pour l'entreprise EDF, qui est un projet très rentable sur les trente années à venir", a souligné Emmanuel Macron.

"Maintenant, la situation d'EDF, elle est précisément due à la situation des prix de l'électricité aujourd'hui sur le marché et à l'ouverture du chiffre d'affaires à des prix plus dérégulés du côté d'EDF, et donc elle suppose des décisions, des mesures, des réformes indépendamment de tous ces projets", a poursuivi le ministre.

"C'est cela aujourd'hui le défi de l'entreprise, défi qui depuis le début de son mandat est parfaitement relevé par M. Lévy et que nous soutenons", a-t-il conclu. (Emmanuel Jarry et Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)