LEAD 1-Volkswagen a aussi utilisé son logiciel truqueur en France

lundi 7 mars 2016 14h14
 

* Un logiciel truqueur confirmé dans les véhicules VW en France

* Les conclusions de la DGCCRF transmises au parquet

* Pas de fraude chez Renault (Actualisé avec précisions)

PARIS, 7 mars (Reuters) - Les enquêtes et tests menés en France sur les véhicules diesel commercialisés par Volkswagen ont confirmé une fraude sur les tests d'émissions de polluants, a annoncé lundi la secrétaire d'Etat chargée du Commerce et de la Consommation.

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a mené des perquisitions en octobre 2015 dans des locaux de la branche française du constructeur de Wolfsburg, a rappelé Martine Pinville.

"Ces investigations et les échanges avec la société, ainsi que la confirmation de la fraude par les résultats de tests réalisés par l'UTAC (organisme de certification-NDLR), ont confirmé la tromperie sur les véhicules commercialisés en France", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse sur le bilan de l'activité de la DGCCRF en 2015.

"La DGCCRF a remis il y a quelques jours au parquet de Paris le procès-verbal relevant la tromperie", a précisé Martine Pinville.

Ce document fait état de la présence d'un logiciel de manipulation des tests d'émissions polluantes dans les moteurs des véhicules diesel du groupe allemand, comme cela a déjà été constaté ailleurs qu'en France, a expliqué Nathalie Homobono, directrice générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes.

Il comporte également "des éléments qui montrent le caractère intentionnel de la fraude, ce qui est un élément important pour caractériser la tromperie", a-t-elle souligné.   Suite...