LEAD 1-France-Soupçon de subornation de témoin dans l'affaire Bettencourt

samedi 3 octobre 2015 20h40
 

(Avec précisions de source judiciaire)

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Le Parquet de Paris a ouvert le 6 juillet une information judiciaire pour subornation de témoin dans l'affaire d'abus de faiblesse à l'encontre de la milliardaire Liliane Bettencourt, déjà jugée, a-t-on déclaré samedi de source judiciaire.

Selon Le Monde, cette procédure vise implicitement la fille de l'héritière de L'Oréal, Françoise Bettencourt-Meyer, soupçonnée d'avoir fait pression, moyennant finances, sur des employés de sa mère pour obtenir leurs témoignages à charge.

"Le Parquet a ouvert sur plainte, avec constitution de partie civile, une information judiciaire pour subornation de témoin", a-t-on dit à Reuters de source judiciaire sans confirmer que celle-ci visait Françoise Bettencourt-Meyer.

Selon la même source, il convient d'autre part de distinguer cette procédure des poursuites déjà engagées pour faux témoignage contre les cinq employés mentionnés par Le Monde.

On confirme en revanche de source judiciaire que cette information a été ouverte sur plainte du photographe François-Marie Banier, condamné le 28 mai pour avoir profité abusivement de la fortune de Liliane Bettencourt mais qui a fait appel.

(Emmanuel Jarry)