Bullard (Fed) contre un report de la hausse des taux

vendredi 2 octobre 2015 19h05
 

NEW YORK/WASHINGTON, 2 octobre (Reuters) - Les arguments au sujet de l'évolution du contexte économique international et de ses répercussions sur l'économie américaine ne sont pas suffisamment convaincants ni pertinents pour empêcher la Réserve fédérale des Etats-Unis de relever ses taux directeurs, a déclaré vendredi James Bullard, président de la Fed de St Louis.

Partisan d'un relèvement des taux lors de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) mi-septembre, qui a abouti à un statu quo, James Bullard préfère retenir comme éléments de décision la baisse du chômage et la probabilité d'une croissance durable.

Il a déclaré lors d'un colloque à New York qu'une politique monétaire conventionnelle "prudente" rendait nécessaire un relèvement des taux dès à présent et qu'aucun argument à l'encontre de cette proposition ne lui paraissait convaincant.

"L'économie américaine réalisera probablement de meilleures performances si l'orthodoxie que j'ai décrite en matière de politique monétaire est conservée en tant que principe directeur", a dit James Bullard.

Le président de la Fed de St Louis ne dispose pas de droit de vote actuellement au sein du FOMC mais il a précisé qu'il aurait voté contre la décision prise finalement de ne pas relever les taux en septembre. (Richard Leong; Bertrand Boucey pour le service français)