5 octobre 2015 / 09:22 / il y a 2 ans

Zone euro/Indicateurs- Stabilité des ventes au détail en août

BRUXELLES, 5 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés ce mois-ci :

* STABILITÉ DES VENTES AU DÉTAIL EN AOÛT

5 octobre - Les ventes au détail dans la zone euro sont restées stables en août par rapport en juillet, une hausse des achats alimentaires et de carburant ayant été compensée par une baisse des dépenses dans l'habillement, les biens culturels et les produits électriques.

Sur un an, les ventes au détail progressent de 2,3%.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un tassement de 0,1% sur le mois et une hausse de 1,8% en variation annuelle.

L'augmentation de juillet a été révisée en hausse à 0,6% sur le mois et 3,0% sur un an, au lieu de +0,4% et +2,7% annoncé il y a un mois en première estimation.

Les ventes de carburant automobile ont augmenté de 1,8% et celles de produits alimentaires, boissons et tabac de 0,8%. Hors secteur alimentaire, elles ont baissé de 0,3%.

Les ventes au détail ont baissé de 0,4% en Allemagne mais augmenté de 0,3% en France.

* LES PRIX À LA PRODUCTION RECULENT EN AOÛT

2 octobre - Les prix à la production ont baissé plus que prévu en août, subissant leur plus fort repli depuis janvier en raison d'une nouvelle chute des prix de l'énergie.

Les prix à la production dans les 19 pays partageant l'euro ont baissé en août de 0,8% d'un mois sur l'autre et de 2,6% sur un an, montrent les données publiées vendredi par Eurostat. Les économistes s'attendaient en moyenne à un repli de 0,6% sur un mois et 2,4% sur un an.

Les prix de l'énergie ont baissé de 2,6% d'un mois sur l'autre et de 8,2% sur un an, annulant l'effet d'une hausse de 0,1% sur un mois (0,7% sur un an) des biens de consommation durables.

Hors énergie, les prix à la production ont baissé de 0,2% en août (0,5% sur un an).

Les prix à la production sont une mesure anticipée de l'inflation, passée en territoire négatif pour la zone euro en septembre pour la première fois en six mois, selon une première estimation publiée mercredi par Eurostat.

L'inflation basse augmente la pression pesant sur la Banque centrale européenne (BCE) afin qu'elle étoffe son programme de rachats d'actifs pour réveiller les prix.

Tableau de la statistique:

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below