L'américain First Data veut lever $3,2 mds en entrant en Bourse

jeudi 1 octobre 2015 15h38
 

1er octobre (Reuters) - First Data, un spécialiste du traitement des transactions par cartes de crédit, a annoncé jeudi son intention de lever jusqu'à 3,2 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros), ce qui en ferait la plus grosse introduction en Bourse de l'année aux Etats-Unis.

La société, née d'une scission d'American Express au début des années 1990, a été retirée de la cote en 2007 par le groupe de capital-investissement KKR pour environ 29 milliards de dollars lors de l'un des plus gros rachats par endettement (LBO) ayant précédé la crise financière.

Elle a précisé jeudi prévoir de revenir en Bourse à un prix situé entre 18 et 20 dollars par action de catégorie A, équivalant à une valorisation d'environ 17,58 milliards de dollars en haut de fourchette.

Le produit de l'opération sera consacré à réduire son endettement, qui atteint 21,03 milliards de dollars.

Le calendrier et le prix de l'introduction en Bourse pourraient être affectés si la volatilité des marchés actions devait persister, a-t-elle précisé.

Plusieurs sociétés entrées en Bourse à Wall Street ces derniers mois évoluent actuellement sous leur cours d'introduction, en raison de la baisse générale des marchés ces derniers mois.

KRR conservera la majorité des droits de vote de First Data à l'issue de l'opération, a précisé l'entreprise, qui a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 11,15 milliards de dollars et un bénéfice d'exploitation de 1,44 milliard. (bit.ly/1Oa6jvJ)

First Data prévoit d'être coté avec le symbole FDC, celui qu'elle avait utilisé lors de sa première entrée en Bourse, en 1992.

(Richa Naidu et Amrutha Gayathri à Bangalore; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)