S&P voit la BCE doubler la taille de ses rachats d'actifs

mercredi 30 septembre 2015 15h09
 

LONDRES, 30 septembre (Reuters) - La Banque centrale européenne pourrait doubler dans les prochains mois la taille de son programme de rachat massif de dette du secteur public (assouplissement quantitatif, QE), écrit Standard and Poor's dans un rapport publié mercredi.

"Nous ne serions pas surpris si la BCE annonçait dès le mois de décembre qu'elle entend étendre son programme de QE bien au-delà de 2016, jusqu'en mi-2018, pour un total qui pourrait atteindre 2.400 milliards d'euros", contre 1.140 milliards pour le programme sous sa forme actuelle, écrit dans le rapport Jean-Michel Six, économiste en chef de l'agence de notation.

La faiblesse de l'inflation et de la croissance globales pourrait conduire la BCE à agir, ajoute-t-il.

L'inflation en zone euro est passée au mois de septembre en territoire négatif pour la première fois en six mois, ce qui augmente la pression pesant sur la BCE afin qu'elle renforce, son QE.

S&P a également testé les effets qu'aurait sur la croissance de la zone euro un ralentissement plus brutal que prévu de la croissance chinoise.

Avec une croissance du produit intérieur brut de la Chine qui tomberait à 4,4% en 2016 et 3,9% en 2017, contre 6,3% et 6,1% selon les prévisions actuelles de S&P, la croissance du PIB de la zone euro serait plus basse de 0,8% fin 2017, lit-on dans le rapport.

(Marc Jones; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)