Fraport espère signer son contrat grec d'ici 3-6 mois

mercredi 30 septembre 2015 14h10
 

FRANCFORT, 30 septembre (Reuters) - L'opérateur aéroportuaire allemand Fraport a dit mercredi avoir bon espoir d'obtenir dans les trois à six prochains mois une concession pour l'exploitation d'aéroports en Grèce.

"Nous sommes en discussions très intensives avec la Grèce", a déclaré le président du directoire de Fraport, Stefan Schulte.

George Stathakis, le ministre grec de l'Economie, avait déclaré en août que le contrat de 1,2 milliard d'euros pourrait être signé en mars 2016.

Fraport et son partenaire grec, le groupe d'énergie Copelouzos, ont été présélectionnés fin 2014 pour la concession de 14 aéroports dans des zones touristiques, dont ceux de Corfou et de Santorin. Il s'agit de l'une des plus importantes privatisations en Grèce depuis le début de la crise de la dette. (Peter Maushagen, Véronique Tison pour le service français)