BOURSE-CGG recule, UBS anticipe de nouvelles baisses de prix

mercredi 30 septembre 2015 11h39
 

PARIS, 30 septembre (Reuters) - CGG figure mercredi matin parmi les plus fortes baisses du SBF 120 à la Bourse de Paris, UBS ayant réduit ses attentes de résultats pour le spécialiste français des services et équipements géophysiques alors que le courtier anticipe d'autres baisses de prix dans l'activité marine.

A 11h29, le titre perd 4,32% à 3,097 euros après être tombé à 3,061 euros, nouveau plus bas de la valeur depuis juin 2003. Au même instant, le SBF 120 gagne 2,22%.

"Comme nous entrons dans la saison hivernale, nous prévoyons que les prix des contrats de l'activité marine baissent encore pour tomber à de nouveaux plus bas (...)" prévient UBS dans une note.

Le courtier estime que, même avec des cours du pétrole autour de 57,50 dollars le baril de Brent, les dépenses d'exploration, en particulier dans l'offshore, devraient baisser en 2016. Le broker s'attend ainsi à ce que les dépenses d'exploration diminuent de 15% l'an prochain.

UBS indique avoir réduit ses estimations de chiffre d'affaires pour CGG cette année (-6%) et 2016 (-10%) et anticipe désormais un Ebit négatif en 2015 et en 2016. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S vise un Ebit de 24,60 millions de dollars (21,9 millions d'euros) en 2015 et de 114,60 millions de dollars l'an prochain.

L'intermédiaire, qui conseille de vendre l'action CGG, a également ramené son objectif de cours sur la valeur de 4,0 à 2,50 euros.

Fin juillet, CGG avait annoncé son intention d'accentuer ses baisses d'investissements après avoir enregistré une perte opérationnelle au titre du deuxième trimestre, marqué par une forte pression sur les prix dans l'acquisition de données sismiques marines. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)