BOURSE-Neopost dévisse, dividende et résultats déçoivent

mercredi 30 septembre 2015 10h04
 

PARIS, 30 septembre (Reuters) - L'action Neopost pourrait signer mercredi sa plus mauvaise performance boursière depuis son introduction en Bourse au lendemain de l'annonce par le spécialiste du traitement du courrier et de la logistique d'une forte réduction de son dividende et de résultats semestriels jugés décevants.

A 09h53, le titre chute de 24,55% à 20,84 euros dans des volumes représentant 3,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Si elle clôture à ce niveau, la valeur accuserait ainsi sa plus mauvaise performance sur une séance en Bourse depuis son introduction en 1999.

L'action enregistre la plus forte baisse de l'indice SBF 120 , en hausse de 1,64% dans des volumes équivalents à 16% de leur moyenne journalière habituelle au même moment.

Neopost a indiqué mardi avoir décidé de proposer un dividende annuel d'un montant de 1,70 euro par action pour les deux à trois prochaines années, contre un versement de 3,90 euros pour 2014.

"Neopost ouvre la boîte de Pandore en baissant le dividende. Après une nouvelle déception, le 'management' vient acter la baisse du dividende qui restait pour beaucoup un argument d'achat sur la valeur", commente dans une note Gilbert Dupont.

Un avis partagé par un trader en poste à Paris : "Ce que l'on retient c'est surtout la forte réduction du dividende. Certes, le marché attendait une réduction du dividende mais certainement pas de cette ampleur. Cela supprime un très fort élément de soutien pour le titre et il faut s'attendre à ce que l'action soit sous forte pression aujourd'hui."

En outre, le groupe a fait état d'une contraction de sa marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions à 19,1% pour son premier semestre clos à fin juillet, contre 22,4% un an plus tôt, en raison de l'évolution du mix des activités et des investissements réalisés dans le développement de nouveaux équipements et service.

Seul élément favorable de la publication du groupe, la confirmation des objectifs financiers pour 2015 malgré une publication jugée décevante au premier semestre.

"En dépit d'une publication inférieure aux attentes, en deçà de la borne basse de la 'guidance' annuelle, le 'management' maintient cette dernière sans même abaisser sa borne haute (...)", souligne Gilbert Dupont.   Suite...