BOURSE-L'auto profite à plein d'une baisse de fiscalité en Chine

mercredi 30 septembre 2015 10h40
 

30 septembre (Reuters) - Malmené en Bourse ces derniers jours par le scandale Volkswagen, le secteur automobile signe mercredi matin la meilleure performance sectorielle en Europe après la décision de la Chine de réduire nettement la fiscalité sur certains véhicules.

A 10h32, l'indice Stoxx du secteur automobile européen s'octroie 2,54% quand le Stoxx 600, qui regroupe les principales valeurs européennes, progresse de 1,75%.

Pékin a annoncé mardi une réduction de moitié des taxes sur les motorisations inférieures à 1,6 litre, une mesure destinée à relancer le marché automobile chinois. La mesure prendra effet dès jeudi et jusqu'à la fin 2016.

"C'est une très bonne nouvelle pour le secteur car les voitures de moins de 1,6 litre de cylindrée représentent plus de la moitié des ventes en Chine et le marché automobile chinois est le premier dans le monde", commente un stratégiste en poste à Paris.

Les modèles concernés représentent actuellement près de 70% des ventes de voitures en Chine.

Le marché automobile chinois, le premier du monde depuis 2009, a stagné sur les huit premiers mois de l'année et pourrait subir sur l'ensemble de 2015 sa première baisse depuis la fin des années 1990. En août, les ventes de voitures neuves ont reculé de 3% à 1,7 million de véhicules.

Pour Yale Zhang, directeur du cabinet de conseil Automotive Foresight à Shanghai, l'allégement de la fiscalité pourrait se traduire par environ 100.000 ventes supplémentaires par mois jusqu'à la fin de l'année.

UN APPEL D'AIR FAVORABLE À VOLKSWAGEN   Suite...