Les "zinzins" éviteront VW dans les 6 mois - enquête

mardi 29 septembre 2015 13h53
 

BERLIN, 29 septembre (Reuters) - Deux investisseurs institutionnels sur trois pensent qu'il ne sera plus possible d'investir dans Volkswagen dans les six mois à venir si les risques financiers attachés au scandale des tests d'émissions truqués restent flous.

"Soixante-six pour cent des investisseurs ont répondu qu'il n'est pas possible d'investir dans VW dans les six mois qui viennent si les coûts, amendes et procédures pénales et légales sont en cours ou mal évalués", explique Arndt Ellinghorst, analyste du cabinet Evercore ISI, dans une étude.

Ce dernier a sondé 62 investisseurs institutionnels et son rapport publié mardi montre aussi que 76% des investisseurs pensent que VW devrait scinder ses actifs dans les camions, tandis que 62% d'entre eux jugent que le constructeur a trop de marques.

Evercore, dans sa note d'études, ne précise pas à quelle époque le sondage a été réalisé. Il n'était pas disponible dans l'immédiat pour s'exprimer sur ce point.

(Noah Barkin, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)