Reynolds va vendre sa filiale Santa Fe à Japan Tobacco-presse

mardi 29 septembre 2015 10h00
 

TOKYO, 29 septembre (Reuters) - Japan Tobacco est sur le point d'acquérir la filiale Sante Fe Natural Tobacco de Reynolds American pour environ cinq milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) et un accord pourrait être signé dès cette semaine, rapporte mardi le journal Nikkei.

Avec le rachat de Sante Fe, JT espère mettre la main sur la marque Natural American Spirit, connue pour son tabac sans additif et populaire auprès des jeunes fumeurs.

La marque est présente aux Etats-Unis, au Japon et en Europe mais Reynolds pourrait en conserver les droits aux Etats-Unis, croit savoir le quotidien des affaires.

Japan Tobacco a multiplié les acquisitions au Japon et à l'étranger depuis l'ouverture du marché japonais à la concurrence dans les années 1980 et sa privatisation en 1994.

L'ex-monopole a investi non seulement dans le tabac mais aussi dans l'alimentation et la pharmacie, rachetant notamment les activités à l'international de l'américain RJR Nabisco en 1999 pour 7,8 milliards de dollars puis le britannique Gallaher Group en 2007 pour 7,5 milliards de livres.

Avec ses nombreuses marques parmi lesquelles Winston, Camel et Mevius, JT ambitionne de devenir le premier fabricant mondial de cigarettes, devant Philip Morris International et British American Tobacco qui sont actuellement les numéro un et deux.

JT et Reynolds American n'ont pu être joints dans l'immédiat pour commenter l'article du Nikkei.

A la Bourse de Tokyo, l'action JT a fini en baisse de 3,98%, en ligne avec l'indice Nikkei qui a chuté de 4,05%. (Chang-Ran Kim, Véronique Tison pour le service français)