LEAD 2-USA-Energy Transfer rachète Williams pour $37,7 mds

lundi 28 septembre 2015 19h13
 

(Actualisé avec précisions, commentaires, cours)

28 septembre (Reuters) - L'opérateur de gazoducs américain Energy Transfer Equity a annoncé lundi le rachat de son concurrent Williams Cos, une opération d'un montant de 37,7 milliards de dollars (33,8 milliards d'euros) dette comprise, inférieure de près d'un tiers à celle que Williams avait rejetée en juin.

L'accord entre les deux groupes marque l'aboutissement des discussions entamées en janvier et constitue le premier rapprochement de grande ampleur dans le secteur depuis la chute des cours du pétrole.

Il créera l'un des principaux acteurs du marché des infrastructures d'énergie, aux côtés de Kinder Morgan et Enterprise Products Partners.

Payable principalement en titres, l'offre de 43,50 dollars par action d'Energy Transfer affiche le même ratio d'échange que dans l'offre hostile de juin, qui valorisait Williams à 53,3 milliards de dollars. Williams avait rejeté celle-ci car il la jugeait trop basse mais sa valeur a chuté d'un tiers depuis avec la dégringolade des prix de l'énergie.

A Wall Street, l'action Williams perdait 9,5% vers 17h05 GMT à 37,6350 dollars, tandis qu'Energy Transfer abandonnait plus de 11%.

L'offre de 43,50 dollars par action d'Energy Transfer représente une prime de 4,6% par rapport au cours de clôture de l'action Williams vendredi.

En rachetant Williams, Energy Transfer, déjà solidement implanté sur les côtes du golfe du Mexique et dans le Midwest, va se renforcer sur les activités en eaux profondes du golfe et conforter sa position sur le marché américain du gaz naturel.

Energy Transfer précise que son offre sera valide si, entre autres, Williams renonce à racheter la part minoritaire du partenariat Williams Partners, dans lequel il détient une participation de 66%.

Williams Partners a fait savoir ce lundi que la transaction serait arrêtée et qu'il percevrait une indemnité de rupture de 428 millions de dollars de la part de Williams Cos. (Anannya Pramanick et Shubhankar Chakravorty à Bangalore, avec Annada Driver à Houston; Benoît Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)