GB-Le sidérurgiste SSI UK supprime 1.700 emplois

lundi 28 septembre 2015 15h57
 

LONDRES, 28 septembre (Reuters) - SSI UK, le deuxième sidérurgiste britannique, a annoncé lundi qu'il comptait mettre en sommeil son usine Redcar dans le nord-est de l'Angleterre et supprimer quelque 1.700 emplois, aggravant un peu plus la crise qui touche le secteur britannique de l'acier.

Le sidérurgiste déficitaire, filiale de Sahaviriya Steel Industries (SSI), premier sidérurgiste thaïlandais, a subi l'impact d'une chute des prix de l'acier cette année.

Le site de Redcar, unique usine de SSI en Grande-Bretagne, emploie directement 2.200 personnes. Le groupe précise qu'il compte, avec le concours des actionnaires, relancer le site dont il maintiendra en activité les hauts fourneaux et installations électriques.

"La sidérurgie du Royaume-Uni fait face à des conditions économiques très difficiles", a réagi la ministre des entreprises Anna Soubry. "Les prix de l'acier ont été pratiquement réduits de moitié durant l'année écoulée. Même si l'Etat ne peut changer ces conditions, j'ai convoqué un sommet de l'acier pour voir ce que l'on peut faire de plus".

Produire de l'acier qui soit rentable est devenu difficile en Grande-Bretagne, en raison des importations bon marché et de la vigueur du sterling. Il faut également ajouter des coûts énergétiques élevés et les taxes "vertes" prélevées sur l'industrie lourde, parmi les plus élevées au monde.

Tata Steel, le premier sidérurgiste britannique, avait dit en juillet qu'il risquait de supprimer plus de 700 emplois pour ces mêmes motifs. Le sidérurgiste a perdu des milliers d'emplois depuis le rachat du groupe anglo-néerlandais Corus en 2007.

SSI avait racheté le site de Redcar à Tata Steel en 2011. (Maytaal Angel, Wilfrid Exbrayat pour le service français)