LEAD 1-Halliburton et Baker Hughes annoncent de nouvelles cessions

lundi 28 septembre 2015 14h19
 

(Actualisé avec des précisions)

28 septembre (Reuters) - Le parapétrolier américain Halliburton et son concurrent plus petit Baker Hughes annoncent lundi dans un communiqué commun qu'ils vont céder davantage d'activités dans le but de faire approuver leur projet de fusion, qui suscite quelques réticences de la part des autorités américaines.

Ces dernières craignent que cette opération de 35 milliards de dollars (31 milliards d'euros) ne se traduise par une hausse des prix et par un coup de frein à l'innovation.

Halliburton avait dit en avril qu'il vendrait trois filiales de forage et a précisé lundi qu'elles suscitaient l'intérêt de multiples parties.

Il a ajouté qu'il cèderait une filiale spécialisée dans les suspensions pour colonnes de tubaga, tandis que Baker Hughes a dit qu'il vendrait trois filiales, l'une spécialisée dans les systèmes de filtrage des sables dans le Golfe du Mexique, une autre dans la cimentation des puits offshore en Australie, au Brésil, dans le Golfe du Mexique, en Norvège et aux Etats-Unis, et la troisième dans la préparation des puits de forage.

Les deux groupes ont ajouté qu'ils avaient convenu avec le département de la Justice des Etats-Unis de repousser de trois semaine la date la plus proche de clôture de l'examen mené par ce dernier. Cette date serait à présent le 15 décembre.

(Sweta Singh à Bangalore; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)