LEAD 3-Le président de la Chambre des représentants confirme sa démission

vendredi 25 septembre 2015 19h41
 

(Actualisé avec Obama)

WASHINGTON, 25 septembre (Reuters) - John Boehner, le président républicain de la Chambre américaine des représentants, a confirmé vendredi qu'il renoncerait à son mandat et quitterait le Congrès le 30 octobre, expliquant dans un communiqué vouloir éviter une "crise de leadership prolongée".

"Mon projet initial était de ne rester président (de la chambre basse du Congrès) que jusqu'à la fin de l'année dernière, mais je suis resté pour apporter de la continuité à la conférence républicaine et à la Chambre", explique l'élu de l'Ohio.

"Je considère cependant qu'une crise de leadership prolongée causerait des dommages irréparables à cette institution", poursuit-il.

Sa démission, d'abord annoncé par le New York Times, intervient alors que Boehner, "speaker" de la Chambre basse depuis les élections intermédiaires de 2010, était aux prises avec des frondes répétées de l'aile conservatrice de sa majorité. Les républicains les plus à droite lui reprochaient d'être trop enclin au compromis avec l'administration démocrate.

Barack Obama, qui l'a appelé, s'est dit surpris de sa démission. "John Boehner est quelqu'un de bien. C'est un patriote. Il est très attaché à la Chambre, institution qu'il sert depuis longtemps. Il est très attaché à ses électeurs et à l'Amérique", a déclaré le président, s'adressant à la presse.

"Nous avons évidemment eu beaucoup de désaccords et nous sommes de bords politiques différents, mais (...) il s'est toujours montré courtois et affable avec moi", a-t-il ajouté.

Le nouveau bras de fer budgétaire autour de la question du financement fédéral de l'organisme de planification familiale Planned Parenthood semble avoir marqué John Boehner.

  Suite...