L'Entresto de Novartis recommandé pour homologation dans l'UE

vendredi 25 septembre 2015 11h04
 

ZURICH, 25 septembre (Reuters) - L'Entresto, un nouveau médicament de Novartis pour les insuffisances cardiaques, a été recommandé en Europe par le Comité des médicaments à usage humain (CHMP).

La décision du CHMP doit en principe permettre l'homologation d'ici la fin de l'année de l'Entresto pour le traitement des patients souffrant d'insuffisance cardiaque couplée à une fraction d'éjection réduite (HFrEF), explique le groupe pharmaceutique suisse vendredi.

Entresto, également connu sous le nom de LCZ696, est le premier traitement élaboré depuis des décennies à l'intention des patients ayant des problèmes de défaillance cardiaque et pourrait donc constituer l'une des lancements de médicament les plus importants de l'année.

Les analystes estiment que ce médicament pourrait générer un chiffre d'affaires de plusieurs milliards de dollars.

Le traitement a reçu la semaine dernière le feu vert de l'autorité sanitaire suisse Swissmedic, après avoir été homologué en juillet par la Food and Drug Administration (FDA) américaine.

Dans l'attente de l'autorisation de la Commission européenne (CE), l'Entresto sera disponible pour le traitement des adultes souffrant de HFrEF chronique et symptomatique, a précisé Novartis.

Des essais cliniques ont montré que l'Entresto réduisait de 20%, par rapport au générique enalapril, le risque de mort cardio-vasculaire et de première hospitalisation pour cause de défaillance cardiaque.

Novartis, dont l'action gagne 4% en matinée en Bourse de Zurich, compte sur l'Entresto pour se relancer dans les traitements cardiaques dans la mesure alors que le Diovan, un traitement de l'hypertension qui a longtemps été une source importante de profits pour le groupe suisse, est désormais soumis à la concurrence des génériques.

(Brenna Hughes Neghaiwi, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par)