SYNTHESE-Volkswagen va limoger des cadres, les tests en question dans l'UE

jeudi 24 septembre 2015 18h26
 

* Le conseil de surveillance du groupe se réunit vendredi

* Plusieurs dirigeants devraient être limogés

* L'UE demande à tous les Etats d'enquêter

* La France va changer ses procédures de tests

* BMW et Daimler assurent ne pas être concernés par le scandale

par Andreas Cremer

BERLIN, 24 septembre (Reuters) - Volkswagen nommera vendredi Matthias Müller, le patron de sa marque Porsche, à la tête du groupe avec pour mission de sortir celui-ci du scandale de la fraude aux tests anti-pollution, qui continue de s'étendre, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Le nom de Matthias Müller est considéré depuis plusieurs jours comme le favori pour succéder à la présidence du directoire à Martin Winterkorn, qui a annoncé mercredi une démission jugée inévitable.

La source a précisé que Matthias Müller, qui a été dans le passé chef de produits chez VW et Audi, avait l'assurance de réunir sur son nom vendredi la majorité des 20 membres du conseil de surveillance. Ironie du sort, cette réunion devait initialement valider la prolongation du mandat de Martin Winterkorn jusqu'en 2018.   Suite...