GE obtient près de $12 mds de l'agence pour l'export britannique

jeudi 24 septembre 2015 17h08
 

NEW YORK, 24 septembre (Reuters) - General Electric a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec l'agence britannique de soutien à l'export lui permettant d'obtenir jusqu'à 12 milliards de dollars (10,7 milliards d'euros) de garanties à l'export.

Depuis que le Congrès américain a fermé l'Export-Import Bank américaine en juin, GE n'a plus accès aux garanties à l'export que lui accordait cette institution et procède à des délocalisations d'emplois en contrepartie d'un soutien de la part d'organismes comparables hors de son pays d'origine.

Le conglomérat américain a indiqué que les financements accordés par l'agence britannique de crédit à l'export lui permettraient d'être candidat à des appels d'offres internationaux dans l'énergie notamment au Brésil, au Ghana, en Inde et au Mozambique.

Le groupe a précisé qu'il pourrait créer jusqu'à 1.000 nouveaux emplois au Royaume-Uni s'il s'imposait dans ces différents projets.

General Electric a annoncé la semaine dernière le transfert de 400 emplois en France dans le cadre d'un accord avec la Coface, l'agence française de financement à l'export.

(Lewis Krauskopf à New York et Ankit Ajmera à Bangalore, Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)