LEAD 2-France-Pérol relaxé à son procès pour prise illégale d'intérêts

jeudi 24 septembre 2015 18h15
 

* Pérol dit avoir "pris ses responsabilités"

* Il conteste toute prise illégale d'intérêts

* Le parquet a fait appel

* Le jugement égratigne la présidence de Nicolas Sarkozy (Actualisé avec détails du jugement, citations, appel)

par Chine Labbé

PARIS, 24 septembre (Reuters) - François Pérol, président du directoire de BPCE, a été relaxé jeudi à son procès pour prise illégale d'intérêts lors de sa nomination à la tête du groupe issu de la fusion des Caisses d'épargne et des Banques populaires.

Le Parquet national financier (PNF), qui avait requis sa condamnation à deux ans de prison avec sursis, 30.000 euros d'amende et demandé que soit prononcée à son encontre une interdiction définitive d'exercer toute fonction publique, a toutefois annoncé qu'il avait fait appel de cette relaxe.

"Le tribunal vous déclare non coupable", a déclaré jeudi le président d'audience, Peimane Ghaleh-Marzban, à l'ancien proche collaborateur de Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

François Pérol, qui était présent, ainsi que sa compagne, a pleuré à l'énoncé du jugement.   Suite...