Clients et concessionnaires veulent que VW réagisse vite

jeudi 24 septembre 2015 11h59
 

par Till Weber et Emma Thomasson

FRANCFORT/BERLIN, 24 septembre (Reuters) - Volkswagen doit rapidement rappeler et rééquiper les modèles incriminés dans un scandale de tests d'émission truqués pour amortir les retombées à long terme préjudiciables à sa réputation, estiment les concessionnaires et les organismes de protection du consommateur.

"Pour rétablir la confiance, Volkswagen doit indemniser tout consommateur affecté" par la situation, dit Klaus Müller, président de la fédération des organisations de consommateurs allemandes. "La société doit soit rééquiper tous les véhicules concernés soit donner aux particuliers affectés la possibilité de le faire".

VW a dit qu'il provisionnerait 6,5 milliards d'euros pour couvrir le coût du scandale, qui pourrait impliquer 11 millions de véhicules diesel dans le monde entier. Il n'a pour l'heure ordonné aucun rappel ni précisé quels modèles étaient concernés.

Des actions en justice en nom collectif ("class actions") ont déjà été lancées aux Etats-Unis.

Ernst-Robert Nouvertne, propriétaire de concessions VW à Solingen, explique que la rapidité d'intervention du constructeur sur les véhicules affectés sera primordiale pour rassurer les clients, dont plusieurs l'ont déjà appelé pour avoir des informations.

UNE CLIENTELE ALLEMANDE FIDELE

"Le client est ébranlé (...) Certains d'entre eux pourraient choisir un véhicule à l'essence", dit-il, observant cependant que Volkswagen pourrait amortir l'impact en s'appuyant sur la fidélité de sa clientèle, du moins en Allemagne.   Suite...