24 septembre 2015 / 09:24 / il y a 2 ans

LEAD 1-Elior déçoit la Bourse avec ses objectifs financiers 2020

* Elior présente son plan 2016-2020

* Le groupe vise une hausse d‘au moins 33% de son CA

* L‘action perd plus de 4% (Actualisé avec cours de Bourse, détails)

PARIS, 24 septembre (Reuters) - Elior a suscité jeudi la déception des investisseurs en présentant sa stratégie et ses objectifs financiers à l‘horizon 2020, l‘action du groupe de restauration collective signant dans la matinée l‘une des pires performances de l‘indice parisien SBF 120.

Lors d‘une présentation devant des investisseurs, la direction du groupe a dit notamment viser un chiffre d‘affaires de 7 à 8 milliards d‘euros contre 5,34 milliards pour l‘exercice 2013-2014.

Afin d‘atteindre cet objectif, le groupe souhaite tripler de taille aux Etats-Unis et dit pouvoir dépenser jusqu‘à un milliard d‘euros pour financer des acquisitions. Des cessions d‘actifs de l‘ordre de 200 à 300 millions d‘euros auront lieu en parallèle.

A l‘horizon 2020, la marge de bénéfice avant intérêt, impôt, dépréciations et amortissements (Ebitda) devrait atteindre 9% à 10% du chiffres d‘affaires contre 8,4% durant l‘exercice qui s‘est achevé le 30 septembre 2014.

L‘entreprise a également confirmé qu‘elle conserverait la même politique de dividende en distribuant au moins 40% de son résultat net à ses actionnaires.

Un analyste interrogé par Reuters a indiqué que le plan 2016-2020 suscitait la déception sur les marchés car ses objectifs étaient en deçà des attentes de certains investisseurs.

A 10h57, le titre Elior perd 4,56% à 17,37 euros, en queue de peloton d‘un indice SBF 120 stable (-0,1%).

Cette chute du cours d‘Elior intervient moins d‘un mois après que le groupe a suscité l‘enthousiasme des marchés, le 28 août, en relevant son objectif de chiffre d‘affaires annuel.

Sur l‘année, la performance du titre Elior, introduite en Bourse en 2014, reste largement positive avec une hausse de plus de près de 40%.

Créé en 1991, le groupe revendique le quatrième rang mondial de la restauration collective derrière Compass, Sodexo et Aramark, et le troisième de la restauration de concession après Autogrill et SSP .

Le communiqué :

bit.ly/1L7Oblz

Julien Ponthus et Dominique Vidalon, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below