LEAD 1-Total accusé aux USA d'avoir manipulé un marché du gaz naturel

mardi 22 septembre 2015 18h26
 

(Actualisé avec réaction de Total et contexte)

22 septembre (Reuters) - Les autorités américaines de régulation du secteur de l'énergie accusent Total d'avoir manipulé le marché du gaz naturel dans le sud-ouest des Etats-Unis de juin 2009 à juin 2012.

La Federal Energy Regulatory Commission (Ferc) ne fait pas mention d'une éventuelle amende dans sa notification d'infraction présumée, datée de lundi mais publiée mardi.

Ces manipulations, par le biais de transactions sur le marché physique du gaz naturel, étaient "destinées à faire évoluer des prix de marché indexés dans un sens qui profite aux positions afférentes de la société".

Total a jugé infondées les accusations de la Ferc en se disant "convaincue que (sa filiale) TGPNA ou ses employés (n'avaient) commis aucune des allégations de la Ferc".

Le régulateur américain a nommément désigné deux employés de Total qu'il soupçonne d'avoir mis en place cette manipulation observée à au moins 38 reprises au cours de la période concernée.

Ces dernières années, la Ferc a porté des accusations de même type contre JPMorgan Chase, qui s'est acquittée d'une amende de 285 millions de dollars (256 millions d'euros) en 2013, et contre Barclays et BP, qui contestent les allégations du régulateur américain. (Scott DiSavino, avec Pascale Denis à Paris; Bertrand Boucey et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon)