LEAD 1-Volkswagen-Le logiciel incriminé équipe 11 mlns de véhicules

mardi 22 septembre 2015 12h43
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

BERLIN, 22 septembre (Reuters) - Volkswagen a annoncé mardi que le logiciel accusé, aux Etats-Unis, de fausser les résultats des tests anti-pollution équipait 11 millions de véhicules dans le monde et il a averti qu'il allait revoir ses objectifs de résultats 2015 après de nouvelles provisions de 6,5 milliards d'euros pour couvrir le coût du scandale.

Dans un communiqué, le groupe automobile allemand précise que ses nouveaux modèles équipés de moteurs diesel de type EU 6 commercialisés actuellement en Europe ne sont pas concernés et que le dispositif mis en cause ne concerne qu'un seul type de moteurs diesel (EA 189).

"De nouvelles investigations internes ont établi que le logiciel de gestion du moteur concerné était aussi installé sur d'autres véhicules du groupe Volkswagen à moteur diesel. Pour la majorité de ces moteurs, le logiciel n'a aucun effet", dit le communiqué.

"Une divergence marquée entre les tests en atelier et l'usage réel sur route a été établie uniquement pour ce type de moteur", poursuit-il.

Le constructeur est accusé par les autorités américaines d'avoir équipé plusieurs centaines de milliers de voitures d'un dispositif permettant de fausser les résultats des tests d'émissions polluantes afin d'assurer qu'ils respectent les normes en vigueur. Il encourt des amendes d'un montant maximal de 18 milliards de dollars (16 milliards d'euros) dans le seul volet américain de ce scandale.

Volkswagen assure qu'il ne tolère aucune infraction aux lois en vigueur et promet d'informer "constamment et dans la transparence" le public de l'évolution du dossier.

Dans l'immédiat, il inscrira dans ses comptes 6,5 milliards d'euros de provisions "pour couvrir les mesures nécessaires et d'autres efforts visant à regagner la confiance de nos clients".

Il ajoute que ce montant est amené à être réévalué en fonction de l'évolution des enquêtes en cours et qu'en conséquence, il reverra ses objectifs de résultats 2015.   Suite...