22 septembre 2015 / 12:06 / dans 2 ans

LEAD 2-VW-PSA et Renault assurent respecter tous les règlements

* PSA dit respecter toutes les procédures d‘homologation

* Pas de dispositifs de manipulation à bord des véhicules Renault

* Les constructeurs français favorables à une enquête européenne

* Soutiennent la modernisation des règles d‘homologation (Actualisé avec CCFA, Renault et Faurecia)

PARIS, 22 septembre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën et Renault ont déclaré mardi se conformer aux règles d‘homologation de nouveaux véhicules sur l‘ensemble de leurs marchés et ne se sentent pas concernés à ce titre par le scandale Volkswagen.

Le constructeur automobile allemand a annoncé mardi que le logiciel accusé de fausser les résultats des tests anti-pollutiona ux Etats-Unis équipait 11 millions de véhicules dans le monde. [ID:nL5N11S13Z)

“PSA respecte les procédures d‘homologation en vigueur dans tous les pays où il opère”, a déclaré un porte-parole de PSA.

“L‘ingénierie Renault respecte la réglementation (...) et les véhicules Renault ne sont pas équipés de dispositifs de manipulation permettant de contourner la réglementation sur les émissions”, a indiqué de son côté un porte-parole de Renault.

Tous deux ont refusé en revanche commenter directement les accusations dont Volkswagen fait l‘objet.

Interrogé sur l‘ouverture possible d‘une enquête européenne, évoquée mardi matin par le ministre des Finances Michel Sapin, , le Comité des constructeurs français d‘automobiles (CCFA) s‘y est dit favorable.

“Les constructeurs français approuvent l‘initiative du ministre des Finances pour une enquête européenne sur le contrôle des émissions des véhicules”, a déclaré le CCFA dans un communiqué, estimant que le respect par ses adhérents des procédures en vigueur s‘en trouverait confirmé.

Ni Renault, ni PSA ne sont présents sur le marché américain, où a éclaté l‘affaire Volkswagen.

En Europe, les constructeurs français soutiennent l‘introduction en 2017 de règles plus dures pour l‘homologation des véhicules essence ou diesel. “Cette nouvelle procédure sera beaucoup plus représentative, aussi bien en émission qu‘en consommation, des usages réels des clients”, a dit le porte-parole de PSA.

La procédure actuelle (NEDC, New European Driving Cycle), malgré une révision à la fin des années 1990, remonte aux années 1950. Basée uniquement sur des tests en laboratoire, elle est moins stricte que la procédure américaine en matière de pollution, notamment sur les émissions d‘oxydes d‘azote (NOx).

La nouvelle procédure (WLTP+RDE, Worldwide Harmonized Light Vehicules Test Procedures + Real Driving Emissions) sera plus stricte. Elle conjuguera des tests en laboratoire et des mesures en conditions réelles. Elle tiendra compte aussi des nouveaux modes de conduite des voitures, notamment des accélérations plus franches et des passages de vitesse plus rapides que par le passé.

Faurecia a indiqué pour sa part que ses produits n‘intégraient aucun logiciel.

“L‘intégration et la gestion de la performance des systèmes de contrôle des émissions relèvent entièrement de la responsabilité des constructeurs”, a précisé l‘équiepmentier dans un communiqué.

Voir aussi :

* VW-Plastic Omnium précise que ses systèmes ne sont pas impliqués

Gilles Guillaume, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below