Volkswagen poursuit sa chute en Bourse

mardi 22 septembre 2015 09h43
 

FRANCFORT, 22 septembre (Reuters) - L'action Volkswagen poursuit sa baisse mardi à la Bourse de Francfort, au lendemain d'une chute sans précédent liée au scandale des accusations de truquage de ses voitures aux Etats-Unis.

Le titre perd 3,59% à 127,45 euros à 7h40 GMT, la plus forte baisse de l'indice européen EuroStoxx 50, après avoir cédé près de 19% lundi. Sa perte de capitalisation boursière dépasse désormais 15 milliards d'euros.

Après la révélation du scandale vendredi par l'Agence fédérale de protection de l'environnement (EPA) américaine, une plainte en nom collectif ("class action") a été déposée aux Etats-Unis et la Corée du Sud a annoncé des vérifications sur plusieurs modèles de la marque.

Pour Adam Hull, analyste de la banque Berenberg, Volkswagen risque désormais de devoir affronter les déclinaisons de ce scandale sur de multiples fronts, avec à la clé de lourdes pénalités financières et des dommages durables pour les marques et la réputation du groupe.

Le scandale fragilise en outre le principal dirigeant du groupe automobile allemand, Martin Winterkorn. UBS juge ainsi hautement probable qu'il soit contraint à la démission si la responsabilité du groupe dans le trucage de ses voitures est établie.

De son côté, Morgan Stanley note qu'au-delà des pénalités encourues aux Etats-Unis (37.500 dollars par voiture en infraction, 18 milliards au total), le constructeur devra supporter le coût, sans doute important, de la modification des moteurs incriminés et celui de l'indemnisation des clients, ainsi que l'impact sur ses ventes de la dégradation de sa réputation.

(Maria Sheahan; Marc Angrand pour le service français)