Alstom pourrait signer un contrat de $2,5 milliards aux USA

mardi 22 septembre 2015 09h51
 

PARIS, 22 septembre (Reuters) - Alstom devrait être officiellement retenu mardi par la compagnie américaine Amtrak pour entamer des négociations exclusives sur un contrat de renouvellement de ses trains à grande vitesse dans l'Etat de New York, a déclaré lundi le sénateur américain Charles Schumer dans un communiqué.

Le contrat, qui porte sur un montant avoisinant les 2,5 milliards de dollars (2,23 milliards d'euros), devrait faire l'objet de négociations exclusives avec le groupe français, a expliqué le sénateur de l'Etat de New-York, qui précise que les négociations devraient aboutir avant la fin de l'année.

Les négociations devraient porter sur la fourniture de 28 rames, d'une capacité de 425 passagers chacune, permettant le renouvellement des trains sur le "corridor Nord-Est" du réseau américain, reliant Washington D.C, New York et Boston.

La production des rames devrait déboucher sur la création de 750 emplois, parmi lesquels 400 sur le site d'Hornell, a précisé le sénateur Charles Schumer, élu de la circonscription.

"Si ce contrat se matérialisait, ce serait une grande reconnaissance du savoir-faire d'Alstom en matière de grande vitesse", a déclaré dans un communiqué Henri Poupart-Lafarge, président d'Alstom Transport.

Contacté, Alstom a expliqué que la société ne ferait plus de commentaires à ce stade de la négociation, ni sur le contrat, ni sur les spécifications techniques du train proposé.

A 9h23, le titre recule de 0,18% à 28,14 euros. Au même moment, l'indice CAC 40 recule de 0,53% à 4561,02 points.

Le communiqué du sénateur : 1.usa.gov/1KwQetY (Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)