RPT-Gestion-Nouveaux dégagements sur les fonds émergents avant la Fed

lundi 21 septembre 2015 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)
    * Sorties sur les fonds émergents proches de leur plus hauts
:
    * bit.ly/1Mvvg4t
    * Fortes entrées sur le principal ETF S&P500 pour des
couvertures
    * Les fonds actions européennes et japonaises toujours
recherchés

    PARIS, 21 septembre (Reuters) - Les fonds de placement
spécialisés sur les actifs des pays émergents ont continué de
subir des sorties nettes sur la semaine au 16 septembre, avant
la réunion de la Fed qui a en revanche suscité d'importantes
souscriptions sur le principal ETF sur le S&P 500 pour
des opérations de rachat de découvert, selon une étude de Bank
of America-Merrill Lynch publiée vendredi.
    Les fonds spécialisés sur les actions émergentes ont subi
2,2 milliards de dollars de retraits nets, enregistrant une
dixième semaine consécutive de dégagements, et ceux investis en
dettes émergentes ont accusé une huitième semaine de sorties
nettes pour 1,9 milliard, montre l'étude qui reprend des données
d'EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le
suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion
internationales.
    La perspective d'un relèvement de taux directeurs par la
Fed, reportée à l'issue de la réunion de politique monétaire des
16 et 17 septembre, alimente les sorties de capitaux des pays
émergents. Les flux nets de souscriptions sur les fonds dédiés
aux actifs de ces pays sont à leur plus bas niveau depuis la
sortie de la crise financière de 2008-2009. 
    Graphique sur les flux moyens de souscriptions/rachats sur
les fonds actions et dettes émergentes sur quatre semaines
glissantes: bit.ly/1Mvvg4t
    
    Les fonds actions ont en revanche bénéficié de 23,8
milliards de dollars d'entrées nettes, dont 16,7 milliards sur
les fonds actions américaines. Ce montant inclut 11,4 milliards
qui se sont dirigés vers le principal ETF sur le S&P 500,
un mouvement que les analystes de BofA-Merrill Lynch attribuent
à des opérations de rachat de découvert avant la réunion de la
Fed. 
    Les fonds spécialisés sur les actions européennes et
japonaises ont continué de bénéficier de la faveur des
investisseurs, collectant respectivement deux milliards de
dollars et 5,1 milliards de dollars.
    Les fonds obligataires ont subi 3,3 milliards de dollars de
rachats nets toutes catégories confondues, dont 1,1 milliard sur
ceux investis en obligations non gouvernementales en catégorie
investissement, en sus des 1,9 milliard de sorties des fonds en
dettes émergentes. 
    Les fonds spécialisés sur les métaux précieux ont connu une
troisième semaine consécutive de faibles sorties avec 200
millions de dollars de rachats nets. 
    
Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de fonds
(en milliards de dollars):

                      Semaine au 16/09        2015
    Actions              +23,8               +16,24
    Obligataires          -3,3               +92,18
    Monétaires           -28,4               -50,90
    Matières premières    -0,2                +7,12
Sources : BAML, Global Investment Strategy, EPFR Global

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)