Air France-Des syndicats n'excluent pas une grève en octobre

mercredi 16 septembre 2015 16h53
 

PARIS, 16 septembre (Reuters) - La CFE-CGC, FO et la CFDT d'Air France sont prêts à s'engager dans une grève "dure" en octobre si la direction annonce un plan de réduction d'effectifs et de fermetures massives de lignes, ont déclaré mercredi à Reuters des représentants de ces trois syndicats prédominants au sein de la compagnie aérienne.

Air France a annoncé le 4 septembre aux représentants du personnel qu'elle pourrait devoir réduire de 10% son réseau long-courrier d'ici 2017, entraînant des suppressions de postes, dont des licenciements secs, si elle ne parvient pas à un accord avec les navigants d'ici la fin du mois.

Pour éviter d'avoir à activer ce "plan B", la direction s'est fixé un calendrier soutenu de réunions de négociations avec les hôtesses, stewards et pilotes en prévision des conseils d'administration du groupe Air France-KLM le 1er octobre et d'Air France le 2 octobre.

Ronald Noirot, secrétaire général de la CFE-CGC d'Air France, premier syndicat de la compagnie, a dit avoir pour "feuille de route" de n'accepter ni licenciements, ni baisses de salaires et de s'assurer que toute mesure sera transparente et équitable.

"Si la direction devait annoncer une phase de licenciements lourde, comme on s'y attend, ce serait une véritable déclaration de guerre", a-t-il dit.

Il a ajouté anticiper dans ce cas un mouvement de grève après le comité central d'entreprise (CCE) du 5 octobre au cours duquel sont attendues les mesures de la direction. "Il faut s'attendre à quelque chose de très dur", a-t-il ajouté.

BLOCAGE

Les discussions sont pour l'instant bloquées par le conflit ouvert entre la direction et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), qui a annoncé jeudi dernier accepter de négocier le nouveau plan de restructuration "Perform 2020" avant même d'avoir bouclé le plan précédent, "Transform 2015".   Suite...