Italie-Visco veut un véhicule pour racheter les prêts toxiques

mardi 15 septembre 2015 12h39
 

MILAN, 15 septembre (Reuters) - Le gouverneur de la Banque d'Italie s'est prononcé mardi en faveur de la création d'une entité publique pour racheter au prix du marché les prêts toxiques qui entravent les banques italiennes.

Ignazio Visco, également membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a fait valoir que la création d'un tel véhicule éviterait le transfert vers l'Etat des pertes subies par les banques du fait de leurs créances douteuses, estimées à près de 200 milliards d'euros.

Ces prêts qui ne seront sans doute jamais remboursés contraignent les banques à des provisions pour couvrir des pertes éventuelles et nuisent à leur capacité de crédit.

Le gouvernement italien prévoit de créer un tel véhicule public où seraient cantonnés les prêts toxiques mais les discussions avec la Commission européenne patinent en raison de la réglementation européenne en matière d'aides publiques.

(Silvia Aloisi et Francesca Landini; Patrick Vignal pour le service français)