LEAD 1-Pour la BoJ, le Japon peut encaisser le ralentissement chinois

mardi 15 septembre 2015 12h00
 

* La BoJ maintient son programme d'assouplissement quantitatif

* Evaluation en baisse des exportations et de la production

* Elle se dit confiante malgré le ralentissement des émergents

* Certains observateurs attendent de nouvelles mesures de soutien dès octobre (Actualisé avec conférence de presse de Kuroda)

par Leika Kihara

TOKYO, 15 septembre (Reuters) - Le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda, a affiché mardi sa confiance dans la capacité de l'économie nippone à résister au ralentissement en cours en Chine et à la faiblesse de la demande dans le reste de l'Asie, laissant ainsi entendre qu'il n'avait pas l'intention d'augmenter prochainement le soutien de la banque centrale à l'activité.

Il a toutefois répété que la BoJ "n'hésiterait pas" à prendre de nouvelles mesures si la reprise économique et l'objectif d'une remontée de l'inflation vers 2% se trouvaient compromis.

"Il est vrai que les exportations et la production sont affectées par le ralentissement de certaines économies émergentes. Mais cela ne remet pas en cause notre jugement sur le fait que l'économie japonaise poursuit une reprise modérée", a dit Kuroda lors d'une conférence de presse après une réunion de politique monétaire.

"Il n'y a absolument rien de changé au fait que nous n'hésiterons pas à ajuster la politique monétaire en cas de modification de la tendance d'évolution des prix et si nous jugeons nécessaire (de nouvelles mesures) pour atteindre rapidement notre objectif de prix."   Suite...