Delair-tech, leader français du drone, veut voler plus haut

mardi 15 septembre 2015 16h45
 

* Des drones pour surveiller les 30.000 km de voies de la SNCF

* Développement dans les infrastructures linéaires

* 10 à 15 millions d'euros devraient être levés fin 2015

par Johanne Decorse

TOULOUSE, 15 septembre (Reuters) - L'entreprise Delair-tech, le leader du drone civil professionnel en France qui vient de livrer à la SNCF des systèmes dédiés à la maintenance et à la sûreté du réseau ferré, programme une importante levée de fonds fin 2015 pour se développer.

Créée en 2011 par quatre ingénieurs, la société toulousaine conçoit, produit et opère des mini-drones de longue endurance pour la surveillance de sites industriels ou naturels.

Delair-tech s'est spécialisé dans les appareils de longue portée pour l'observation des "infrastructures linéaires", comme les pipe-lines pour les compagnies pétrolières dont Total, les lignes électriques pour EDF, les gazoducs, les exploitations agricoles ou encore les réseaux routiers.

La PME, qui compte aussi des clients miniers dont le groupe Glencore, a récemment réalisé pour la compagnie Bolloré Africa Logistics des relevés topographiques en vue de la construction de la future ligne de chemin de fer reliant le Niger au Bénin.

Les systèmes livrés à la SNCF serviront à détecter les intrusions de personnes et les actes de malveillance et à "réaliser des diagnostics rapides après des événements climatiques importants" sur les 30.000 kilomètres de lignes.   Suite...