SALON-Plusieurs constructeurs réduisent leur production en Chine

mardi 15 septembre 2015 11h52
 

par Andreas Cremer et Norihiko Shirouzu

FRANCFORT/PEKIN, 15 septembre (Reuters) - Volkswagen et plusieurs autres grands constructeurs automobiles ont commencé à réduire leur production mais aussi les salaires et d'autres coûts en Chine, a-t-on appris de plusieurs sources du secteur, même si les dirigeants présents au Salon automobile de Francfort affichent leur sérénité face au ralentissement du premier marché mondial.

La coentreprise chinoise de Volkswagen, FAW-VW, a supprimé les primes et réduit les cadences de production dans ses usines de la région de Changchun, dans le nord-est du pays, ont précisé des sources proches du dossier. Les primes concernées peuvent représenter jusqu'à plus de la moitié de la rémunération de certains ouvriers.

Volkswagen et General Motors figurent parmi les constructeurs les plus exposés à la baisse brutale de la demande de voitures en Chine, sur fond de chute des marchés boursiers et de ralentissement rapide de la croissance économique.

Le coup est rude pour VW, qui a réalisé ces dernières années plus de la moitié de ses bénéfices en Chine, et pour GM, pris à contre-pied alors qu'il est engagé avec ses partenaires locaux dans un plan d'investissement de quelque 12,3 milliards d'euros.

Les deux groupes ont déjà commencé à réduire leur production locale, d'environ 5% en juillet, selon un consultant basé en Chine.

"Le moral est vraiment bas chez VW, BMW et GM", résume Clemens Wasner, du cabinet de conseil autrichien EFS, qui conseille plusieurs constructeurs allemands en Asie.

Hubert Waltl, le directeur de la production d'Audi , filiale de Volkswagen, a déclaré avoir réduit la production de la marque en Chine, ses usines étant passées de sept à cinq jours de production par semaine face à la baisse de la demande.

Les lignes de production de la marque en Chine étaient auparavant "en surchauffe", a-t-il expliqué à Reuters à Francfort lundi soir.   Suite...