Alcoa arrête la production de son usine Suralco au Suriname

lundi 14 septembre 2015 16h23
 

14 septembre (Reuters) - Alcoa a annoncé lundi l'arrêt prochain de sa raffinerie d'alumine Suralco au Suriname en raison de l'épuisement des réserves de bauxite qu'elle traitait.

Le géant américain de l'aluminium réduit ses capacités de raffinage et de fonderie depuis plusieurs années pour se recentrer sur des produits spéciaux utilisés dans l'aéronautique et l'automobile, des segments plus rentables alors que les prix de l'aluminium restent bas.

L'usine de Suralco, dont la capacité de production était de 2,2 millions de tonnes métriques par an avant d'être progressivement réduite, sera définitivement fermée le 30 novembre.

Alcoa comptabilisera une charge de restructuration de 65 à 75 millions de dollars (58-66 millions de dollars), soit cinq à six cents par action, dans ses résultats du second semestre, dont la moitié au titre du troisième trimestre.

Le groupe américain était en négociations depuis octobre 2014 avec le gouvernement surinamien pour trouver une solution.

A Wall Street, l'action Alcoa cède 1,66% à 9,49 dollars vers 14h20 GMT. (Arunima Banerjee à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)