Credit Suisse va vendre sa banque privée aux USA-presse

dimanche 13 septembre 2015 13h58
 

ZURICH, 13 septembre (Reuters) - Credit Suisse Group compte vendre sa filiale de banque privée aux Etats-Unis et réduire ses activités de courtage dans le cadre d'un changement de stratégie que prépare le nouveau directeur général Tidjane Thiam, rapporte dimanche le journal Schweiz am Sonntag.

Les résultats de la revue stratégique annoncée en juillet seront présentés au directoire du groupe début octobre, précise le journal en citant des sources internes non identifiées.

Un porte-parole de la banque helvétique s'est refusé à tout commentaire.

La filiale américaine de banque privée de Credit Suisse a environ 100 milliards de francs (91 milliards d'euros) d'actifs sous gestion mais n'enregistre pas de croissance, contrairement à sa rivale d'UBS.

L'activité de "prime brokerage", qui fournit des services à des gros clients comme les fonds spéculatifs, et sa filiale d'investissements obligataires seront réduites afin de libérer du capital pour d'autres activités, ajoute le journal.

A son arrivée cette année en provenance de Londres où il dirigeait l'assureur Prudential, Tidjane Thiam a fait part de son intention de revoir la stratégie du groupe en mettant l'accent sur la gestion de fortune, notamment en Asie, au détriment des activités de marché plus risquées.

Selon le Schweiz am Sonntag, le Franco-Ivoirien compte aussi remanier son état-major et les alliés de son prédécesseur Brady Dougan pourraient en faire les frais, à commencer par le co-directeur de la banque privée Robert Shafir et le directeur financier David Mathers.

Gaël de Boissard, co-directeur de la banque d'investissement et patron de la division de fixed income, hériterait du poste de directeur financier, selon le journal dominical.

Le directoire de Credit Suisse, dirigé par Urs Rohner, pourrait cependant émettre des réserves sur le plan stratégique et les nominations qui l'accompagnent, souligne-t-il. (Michael Shields et Joshua Franklin, Véronique Tison pour le service français)