Le suisse Actelion discute avec ZS Pharma, le titre souffre

vendredi 11 septembre 2015 10h29
 

11 septembre (Reuters) - Le titre Actelion subit vendredi la plus forte baisse de l'indice européen Eurofirst 300 après l'annonce par le laboratoire suisse, première entreprise biotechnologique d'Europe, de discussions préliminaires avec l'américaine ZS Pharma.

Actelion et ZS Pharma ont tous deux publié jeudi soir des communiqués faisant état de ces discussions, sans en préciser l'objet.

ZS Pharma a déclaré que ces contacts concernaient "une possible transaction stratégique" tandis qu'Actelion a souligné qu'ils avaient été noués "sans le moindre engagement de la part de l'une ou l'autre partie".

L'agence Bloomberg avait rapporté auparavant qu'Actelion avait soumis en août une offre d'achat valorisant la firme américaine à 2,5 milliards de dollars ( milliards d'euros).

Le titre Actelion cédait 2,69% à 133,60 francs à 08h15 GMT à la Bourse de Zurich, ce qui donne une valorisation d'environ 15,2 milliards de francs suisses (13,8 milliards d'euros).

L'information de Bloomberg a fait gagner jusqu'à 46% au titre ZS Pharma, qui a inscrit un nouveau record à 84,85 dollars jeudi sur le Nasdaq. Il a clôturé sur une hausse de 28,42% à 74,73 dollars, un cours qui valorise la société à 1,9 milliard de dollars.

Actelion jouit avec le Tracleer d'une position dominante dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire, qui entraîne une insuffisance cardiaque, mais le brevet de ce médicament est sur le point d'expirer. Le laboratoire suisse cherche de nouvelles sources de revenus, même si les ventes de son nouveau traitement Opsumit progressent.

Actelion a lui-même souvent fait l'objet de rumeurs de rachat et son titre avait bondi en juin avec l'hypothèse d'une offre de 19 milliards de dollars de la part de Shire.

ZS Pharma a pour principal produit expérimental le ZS-9, un traitement de l'hypercalcémie, qui désigne un taux anormalement élevé de calcium dans le sang susceptible de conduire à une insuffisance cardiaque.

Le laboratoire a soumis une demande d'autorisation de mise sur le marché du ZS-9 aux Etats-Unis, sur laquelle la Food and Drug Administration (FDA), l'agence fédérale américaine du médicament, doit se prononcer en mai prochain.

Depuis le début de l'année, les fusions-acquisitions dans le secteur de la santé ont déjà dépassé le montant record de 392,4 milliards de dollars atteints en 2014. Elles s'établissaient en août à 430 milliards de dollars, selon les données de Thomson Reuters. (Vidya L Nathan à Bangalore et Ben Hirschler à Londres; Véronique Tison et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)