La Banque d'Angleterre ne modifie pas son taux directeur

jeudi 10 septembre 2015 13h23
 

LONDRES, 10 septembre (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé jeudi qu'elle ne modifiait pas son taux d'intervention, qui reste au plus bas record de 0,5%, tout en estimant qu'il était trop tôt pour savoir si les turbulences déclenchées par la Chine auraient un impact important sur l'économie britannique.

La banque centrale a légèrement abaissé sa prévision de croissance pour le troisième trimestre, qui passe de 0,7% à 0,6%, mais a ajouté qu'elle s'attendait à ce que l'économie britannique continue à connaître une croissance régulière.

La décision sur le taux d'intervention a été prise par huit voix contre une, la plupart des responsables de la politique monétaire du pays ne paraissant pas pressés de relever les taux d'intérêt, selon les "minutes" de la réunion publiées jeudi.

Ian McCafferty, le seul membre du Comité de politique monétaire à voter contre, s'est prononcé pour un relèvement du taux directeur à 0,75%.

La BoE a déclaré que l'inflation devrait rester proche de zéro au cours des mois à venir, la volatilité des cours du pétrole renforçant l'incertitude sur l'avenir. Certains des membres de la BoE estiment toutefois qu'il y a un risque que l'inflation progresse plus rapidement que prévu.

La plupart des économistes interrogés par Reuters avant la décision ont dit s'attendre à ce que la banque centrale attende le premier trimestre 2016 pour entamer le relèvement de ses taux.

(David Milliken et William Schomberg, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)