BOURSE-Casino/Edenred affectés par la dégradation de la note du Brésil

jeudi 10 septembre 2015 09h52
 

PARIS, 10 septembre (Reuters) - Les titres Edenred et Casino accusent jeudi les deux plus fortes baisses de l'indice SBF 120 en raison de leur forte exposition au Brésil, dont la note souveraine a été abaissée la veille par Standard & Poor's.

A 9h40, Edenred perd 4,24% à 16,95 euros et Casino 2,92% à 53,17 euros alors que l'indice SBF 120 ne cède que 0,7%. Les deux titres baissent respectivement de 26,3% et 30,5% depuis le début de l'année.

Les résultats de Casino ont déjà fortement reculé au premier semestre au Brésil, son premier marché où il réalise environ 40% de ses ventes et où sa filiale GPA souffre de la crise qui frappe le pays.

Edenred, qui avait observé également lors de la publication de ses semestriels que le contexte économique s'était dégradé au Brésil, a déjà été sanctionné au mois d'août par les marchés à cause de son exposition importante à son économie.

Standard & Poor's a abaissé mercredi la note brésilienne de BBB- à BB+, l'échelon le plus élevé de la catégorie des dettes jugées spéculatives ("junk"), ce qui se traduira par une hausse du coût de l'emprunt pour le gouvernement et les entreprises implantées dans le pays.

Une telle décision était attendue par de nombreux observateurs au vu de la dégradation rapide de l'économie brésilienne, désormais en récession, et des finances publiques, mais la plupart d'entre eux ne pensaient pas qu'elle serait aussi rapide. (Jean-Michel Bélot, édité par Benjamin Mallet)