Publicité sur France Télévisions-Des médias se plaignent à Valls

mercredi 9 septembre 2015 14h31
 

PARIS, 9 septembre (Reuters) - Les dirigeants de TF1 , M6, NextRadioTV et de groupes de presse et de radio privés ont écrit à Manuel Valls pour se plaindre du retour annoncé de la publicité sur France Télévisions après 20 heures.

Le ministre des Finances Michel Sapin a estimé mardi que la proposition de la nouvelle directrice de France Télévisions Delphine Ernotte d'autoriser la publicité entre 20h00 et 21h00 sur les chaînes du service public devait être examinée attentivement. TF1 et M6 ont chuté en Bourse à la suite de ces propos.

"Le secteur audiovisuel reste fragile aujourd'hui et nos entreprises poursuivent des réformes structurelles", écrivent ces patrons de groupes de médias privés, qui demandent à rencontrer le Premier ministre.

En 2014, les cinq chaînes de France Télévisions ont disposé de 2,83 milliards d'euros de ressources, tandis que les vingt chaînes gratuites privées ont récolté 2,7 milliards d'euros de recettes publicitaires, font-ils valoir dans leur lettre adressée mardi soir à Matignon, dont Reuters a eu connaissance.

Les dirigeants de Lagardère Active, NRJ Group , RTL Group, de Radio Classique et des Echos sont aussi signataires de ce courrier.

"Au moment où les moyens de France Télévisions et Radio France s'apprêtent à être redéfinis par les pouvoirs publics", ils rappellent que la contribution publique à Radio France a représenté 600 millions d'euros en 2014, qu'ils comparent aux 568 millions des recettes publicitaires des radios au niveau national.

Matignon n'a pas commenté cette lettre dans l'immédiat. (Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)