September 8, 2015 / 2:47 PM / 2 years ago

GRAPHES-Pas de rebond des marchés sans rechute de la volatilité

5 MINUTES DE LECTURE

* La rechute du Vix précède le rebond des marchés :

* bit.ly/1Nnz2Nf

* La normalisation du Vix prend du temps: bit.ly/1UEa5vY

* Une volatilité de la volatilité record : bit.ly/1NZbuyo

* Probables sursauts de volatilité à court terme

8 septembre (Reuters) - L'indice Vix de la volatilité des marchés d'options sur le S&P 500 est en recul mardi mais de nouveaux sursauts de cet indice de la peur ne sont pas à exclure alors que sa rechute a systématiquement précédé le rebond des marchés lors des récents épisodes de stress sur les marchés financiers.

L'indice Vix poursuit son repli mardi avec la réouverture en hausse de Wall Street après le congé du Labor Day mais il demeure actuellement encore près de dix points au-dessus de ses niveaux atteints entre le début de l'année et la mi-août.

La rechute de l'indice Vix a précédé de plusieurs mois le rebond du marché actions au cours des derniers épisodes de stress sur les marchés financiers, qu'il s'agisse de la crise des subprimes en 2008, de la première crise de la dette grecque en mai 2010 ou de la crise des dettes souveraines européennes à l'été 2011. Les points bas du marché actions n'ont en général été atteints qu'entre deux et quatre mois après le pic de volatilité.

Graphique sur l'évolution comparée de l'indice Vix et du S&P 500 depuis 2005 : bit.ly/1Nnz2Nf

La montée de l'aversion pour le risque à la mi-août après l'annonce d'une dévaluation surprise de sa devise par la Chine a propulsé le Vix à un point haut de 53,29 en séance et de 40,74 en clôture le 24 août.

Depuis 1990, le Vix n'avait clôturé au-dessus de 40 qu'au cours de sept épisodes de fortes tensions sur les marchés, restant à des niveaux élevés pendant plusieurs semaines avant d'amorcer une réelle décrue.

Graphique sur l'évolution de l'indice Vix depuis 1990 :

bit.ly/1UEa5vY

L'élément le plus marquant de la dernière flambée du Vix est moins le niveau du pic - il avait été supérieur lors de la crise des subprime - que sa volatilité qui a atteint un record.

Graphique sur l'évolution de la volatilité de l'indice Vix depuis 2006 : bit.ly/1NZbuyo

Les investisseurs ont considéré l'accentuation du ralentissement économique, l'effondrement des Bourses et la dévaluation de la devise en Chine comme des événements plus inquiétants que la faillite de Lehman Brothers ou la crise des dettes souveraines de la zone euro.

Les motifs de sursauts de la volatilité à court terme ne manquent pas : du calendrier de la hausse des taux de la Fed à la difficile stabilisation des marchés financiers et de l'économie en Chine.

Le timing du premier relèvement des taux aux Etats-Unis, de même que la réaction des marchés demeurent incertains à l'approche de la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale des 16 et 17 septembre.

Dans l'absolu, tout nouveau report de la politique de durcissement monétaire pourrait également être interprété par les marchés comme un signe d'avertissement et conduire potentiellement à de nouvelles ventes.

En Chine, le prochain rendez-vous majeur est la réunion plénière du comité central du Parti communiste qui se tiendra en octobre à Pékin et sur le plan conjoncturel, la publication le 23 octobre de l'indice PMI manufacturier. La dégradation de ce dernier en août avait ravivé les craintes sur la croissance chinoise et accéléré la correction sur les marchés boursiers.

Il est toutefois peu probable que les espoirs d'amélioration de l'activité dans le secteur manufacturier chinois se matérialisent avant novembre, en raison notamment des conséquences de la catastrophe de cet été à Tianjin.

Sources:

*Perspectives after the correction. Investor Intel. Barclays. 8 septembre 2015.

*A court terme, une situation toujours délicate pourra favoriser de nouveaux sursauts de volatilité. Tendance & Allocation. Invesco. Septembre 2015

*Perspectives financières. Septembre 2015. Swiss Life Asset Managers. 28 août 2015

*Lorsque l'incertitude l'emporte sur les fondamentaux. BNP Paribas. 4 septembre 2015 (Marc Joanny, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below