RPT AVANT-PAPIER-Après la Chine et la Fed, Wall Street menacée par les résultats

lundi 7 septembre 2015 07h12
 

(Rpt sans changement d'une dépêche diffusée dimanche)

par Sinead Carew

NEW YORK, 7 septembre (Reuters) - Les difficultés des économies émergentes, en particulier le ralentissement en Chine, et les incertitudes provoquées par le relèvement attendu des taux d'intérêt aux Etats-Unis ont déjà désorienté les investisseurs, elles pourraient maintenant les conduire à revoir à la baisse leurs prévisions de résultats et provoquer rapidement de nouveaux remous à la Bourse de New York.

Wall Street, fermée lundi pour cause de Labor Day, s'attend à un recul de 3,4% des bénéfices du Standard & Poor's-500 sur le trimestre en cours et les anticipations ont déjà baissé pour neuf des 10 secteurs de l'indice cette année, selon les données de Thomson Reuters.

Le chiffre d'affaires du S&P-500 devrait pour sa part se contracter de 2,8% sur le trimestre, affaibli par la forte baisse des secteurs de l'énergie et des matières premières.

Alors que les entreprises ont tendance à ajuster leurs propres prévisions vers la fin du trimestre, les estimations des analystes pourraient devenir encore plus pessimistes.

"Les analystes vont probablement maintenir la bride sur le cou avant la saison des résultats trimestriels. Cela pourrait arriver assez rapidement", dit Tim Ghriskey, responsable de l'investissement chez Solaris Group, dans l'Etat de New York.

L'indice dollar mesurant la valeur du billet vert face à un panier de devises de référence a progressé de 0,8% depuis le début du trimestre après avoir reculé de 2,9% au cours des trois mois précédents. Pour Tim Ghriskey, la vigueur du dollar pèse sur la compétitivité des entreprises américaines tournées vers le marché international et donc sur leurs résultats.

La demande s'est en outre probablement contractée, ou au moins a-t-elle ralenti, sur de nombreux marchés auparavant porteurs comme la Chine, le Brésil ou la Russie.   Suite...