Le patron de Daimler juge les craintes sur la Chine exagérées

dimanche 6 septembre 2015 14h40
 

FRANCFORT, 6 septembre (Reuters) - Les marchés financiers ont surréagi aux derniers signes de ralentissement économique en Chine, juge le président du directoire du constructeur automobile allemand Daimler.

Malgré les signaux négatifs envoyés par l'économie chinoise et son marché automobile, Daimler a tout de même vendu en août dernier 53% de véhicules Mercedes en plus qu'en août 2014 et il vise pour 2015 un record de ventes supérieur à 300.000 véhicules, a déclaré Dieter Zetsche au Bild am Sonntag.

"Ce n'est pas une crise. La réaction des marchés financiers et toutes ces sombres prédictions sont excessives", a-t-il ajouté, en prédisant pour sa part une croissance du marché automobile mondial.

"Nous avons dû faire fonctionner toutes nos usines durant tout l'été et avons même dû embaucher 8.000 travailleurs saisonniers en Allemagne", a précisé Dieter Zetsche. (Jonathan Gould; Bertrand Boucey pour le service français)