La filiale de crédit nipponne de GE intéresse des banques locales

vendredi 4 septembre 2015 14h14
 

TOKYO , 4 septembre (Reuters) - Des banques japonaises figurent parmi les candidats à la reprise de la filiale de crédit et crédit-bail de General Electric dans l'archipel, ont déclaré vendredi à Reuters des sources proches du dossier.

Selon ces sources, Orix Corp ainsi que les divisions de crédit-bail de Sumitomo Mitsui Financial Group , de Mitsubishi UFJ Financial Group et de Sumitomo Mitsui Trust Holdings, figurent parmi les repreneurs potentiels.

Le Wall Street Journal, qui a diffusé le premier cette information, indique que la valeur des actifs de cette filiale s'élève à environ cinq milliards de dollars (4,5 milliards d'euros).

Un porte-parole de Sumitomo Mitsui Financial Group a refusé de commenter l'information, tandis que des représentants d'Orix, Mitsubishi UFJ Financial Group, Sumitomo Mitsui Trust Holdings et GE n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du projet de GE, annoncé en avril, de céder pour environ 200 milliards de dollars d'actifs de GE Capital, le groupe souhaitant se séparer de la majeure partie de ses activités financières afin de se recentrer sur l'industrie.

GE avait fixé au 4 septembre la date-limite pour la première série d'offres sur sa filiale japonaise et espère conclure l'opération d'ici fin novembre.

Le mois dernier, GE a cédé les dépôts en ligne de GE Capital Bank aux Etats-Unis à Goldman Sachs pour 16 milliards de dollars.

Il a également vendu sa filiale de crédit aux entreprises spécialisée dans le financement du matériel médical au spécialiste de la gestion des cartes de crédit Capital One Financial. (Taiga Uranaka et Arunima Banerjee; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)