BASF et Gazprom relancent un accord d'échange d'actifs

vendredi 4 septembre 2015 10h10
 

FRANCFORT, 4 septembre (Reuters) - Le géant russe du gaz naturel Gazprom a relancé un accord d'échange d'actifs avec le groupe allemand BASF, a annoncé vendredi ce dernier.

L'accord, qui avait surpris les marchés en 2013 mais a été annulé fin 2014 en raison des tensions entre l'Occident et la Russie au sujet de l'Ukraine, doit permettre à BASF de se désengager du négoce et du stockage de gaz tout en permettant à Gazprom de se développer en Europe occidentale en renforçant ses positions dans le stockage et le négoce en Allemagne.

L'accord initial prévoyait aussi que Wintershall, la filiale de production pétrolière et gazière de BASF, pourrait augmenter ses participations dans des gisements de gaz en Sibérie.

Wintershall a déclaré dans un communiqué que les parties prenantes jugeaient le moment opportun pour mener le projet à terme. "Nous sommes convaincus que le gaz naturel de Russie est nécessaire pour assurer la sécurité énergétique en Europe", ajoute la société.

Par ailleurs, Gazprom et l'autrichien OMV sont convenus d'entrer en négociations exclusives sur l'accès d'OMV à certains gisements gaziers sibériens en échange d'une participation dans certaines activités d'OMV.

(Thomas Atkins, Vera Eckert et Ludwig Burger; Marc Angrand pour le service français)