B&G Foods rachète Green Giant à General Mills pour $765 mlns

jeudi 3 septembre 2015 17h19
 

3 septembre (Reuters) - Le fabricant de snacks B&G Foods a annoncé jeudi le rachat à General Mills de ses activités de légumes surgelés et en conserves, Green Giant et Le Sueur pour environ 765 millions de dollars (689 millions d'euros) en numéraire.

B&G, qui va ainsi entrer sur le segment des aliments surgelés, s'attend à ce que cette opération ait immédiatement un impact favorable sur ses résultats financiers. Le titre bondissait de plus de 14% à 34,75 dollars vers 15h05 GMT à Wall Street.

Green Giant, qui détient la marque Géant Vert en France, fabrique plus de 160 produits. Il peine à développer ses ventes, les consommateurs se tournant de plus en plus vers les légumes frais ou biologiques.

General Mills a annoncé en juillet qu'il avait inscrit une charge pour dépréciation de 260 millions de dollars au titre de Green Giant, une étude ayant montré que sa valeur de marché était inférieure à sa valeur comptable.

Basé à Parsippany dans le New Jersey, B&G est présent aux Etats-Unis, au Canada et à Porto Rico.

Il s'attend à ce que les marques Green Giant et Le Sueur génèrent des ventes annuelles d'environ 550 millions de dollars et accroissent son bénéfice de 60 cents par action.

Les deux marques ont réalisé un chiffre d'affaires d'environ 585 millions de dollars au cours de l'exercice fiscal 2015, a déclaré General Mills dans un communiqué.

General Mills s'attend à ce que cette cession réduise son bénéfice de cinq à sept cents par action au cours de l'exercice fiscal 2016. Le titre prend 1,55% à 57,70 dollars vers 15h05 GMT, soit à peine plus que les grands indices de Wall Street.

General Mills continuera d'exploiter les activités de Green Giant en Europe.

Reuters a rapporté la semaine dernière que le groupe français Bonduelle ainsi que les fonds de capital-investissement Cerberus Capital Management et Platinum Equity avaient aussi soumis des offres à General Mills pour Green Giant. (Ramkumar Iyer à Bangalore; Véronique Tison et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)