La BCE laisse ses taux inchangés

jeudi 3 septembre 2015 13h50
 

FRANCFORT, 3 septembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a, sans surprise, laissé ses taux directeurs inchangés jeudi, même si elle est susceptible de modifier son discours face aux risques de ralentissement de la croissance mondiale et à la faiblesse persistante de l'inflation dans la zone euro.

Le taux de refinancement reste fixé à 0,05%, le taux de facilité de dépôt à -0,20% et le taux de prêt marginal à 0,30%.

La dernière modification - à la baisse - de ces trois taux directeurs remonte à septembre de l'an dernier.

Le président de la BCE, Mario Draghi, donnera une conférence de presse à 14h30 (12h30 GMT) et certains économistes estiment qu'il pourrait annoncer à cette occasion une révision à la baisse des prévisions d'inflation de l'institution, voire évoquer une prolongation du programme d'achats de dette sur les marchés.

Lancé en mars, ce programme d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing", QE), qui vise à soutenir le crédit et à favoriser la hausse des prix, porte sur 60 milliards d'euros par mois et doit en principe s'achever en septembre 2016.

Mais la faiblesse de la croissance et de l'inflation plaide pour de nouvelles initiatives des autorités monétaires.

Le Fonds monétaire international (FMI) a souligné jeudi les risques accrus de ralentissement de l'économie mondiale en évoquant la possibilité que la BCE soit amenée à prolonger son QE. (Balazs Koranyi, Marc Angrand pour le service français)