UCB cède sa division génériques US à Lannett pour $1,23 md

jeudi 3 septembre 2015 10h56
 

3 septembre (Reuters) - Le génériqueur américain Lannett a annoncé mercredi en fin de soirée avoir conclu un accord avec le laboratoire UCB en vue de l'acquisition de Kremers Urban Pharmaceuticals, la branche américaine de génériques du groupe belge, pour 1,23 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros).

La transaction, dont les termes prévoient également une contrepartie conditionnelle liée à un traitement des troubles déficitaires de l'attention avec hyperactivité (TDAH), devrait être clôturée au quatrième trimestre.

L'opération ne modifie pas les perspectives financières 2015 d'UCB. Elle sera rélutive pour Lannett à compter de l'exercice qui se terminera en juin 2016 et devrait contribuer à ses recettes à hauteur de 235 à 245 millions de dollars.

Les ventes nettes de l'américain se sont élevées à 406,8 millions d'euros au cours de l'exercice 2015 clos le 30 juin.

Avec cette acquisition, le laboratoire américain renforce son portefeuille de génériques, Kremers Urban commercialisant déjà 18 génériques dans le traitement des TDAH, de l'hypertension et les maladies respiratoires.

La filiale américaine de génériques d'UCB dispose également de 11 médicaments en attente d'autorisation et de 17 produits en développement.

Le titre Lannett a bondi de près de 17% mercredi soir dans les transactions électroniques d'après-Bourse à Wall Street et vers 08h55 GMT, le titre UCB avance de 2,16% à Bruxelles.

Une vague de consolidation est en cours dans le secteur, les génériqueurs cherchant à gagner en envergure et à enrichir leurs portefeuilles avec des produits offrant des marges supérieures.

L'israélien Teva a ainsi racheté fin juillet l'activité génériques d'Allergan pour 40,5 milliards de dollars (37 milliards d'euros) et l'américain Mylan a des visées sur son concurrent Perrigo. et (Samantha Kareen Nair et Yashaswini Swamynathan, Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon)